Vendre ses images

11 Mai, 2015

Depuis l'avénement des APN, le nombre de photographies en stock ou en circulation a explosé. Si vos clichés prennent la poussière, pourquoi ne pas tenter d'arrondir vos fins de mois ou...simplement vous faire plaisir en glissant un de vos clichés parmi les centaines de sites existants?

S'agissant de la vente, je n'entrerai pas ici dans une énumération longue (et fastidieuse) des dizaines de sites vous proposant de faire fortune avec vos images numériques. Rare sont les photographes réalisant un chiffre d'affaires décent par ce seul biais...

Oubliez aussi, les propositions de vente de vos images à 3 centimes: sous un fallacieux prétexte de "démocratisation", il ne s'agit de mon point de vue que d'un mépris affiché envers le travail du photographe. Les seuls à sortir gagnants dans cette affaire sont les propriétaires desdits sites (vous les connaissez...) et les clients qui rechignent à payer quelques dizaines d'euros pour votre oeuvre mais dépensent royalement plusieurs milliers des mêmes euros pour travailler avec une "prestigieuse (?)" agence de communication.

Alors, si vous voulez toujours vendre, la première solution est, sans conteste, celle de l'exposition. Les lieux ne manquent pas et sont toujours en recherche de talents, qu'ils soient jeunes, confirmés, nouveaux, locaux, etc... les talents sont toujours recherchés. Les MJC, mairies, entreprises, et autres lieux culturels sont foison. Sollicitez-les, faites-vous connaître et commencez à monnayer vos tirages.

Si vous optez pour cette formule, pensez à faire trois ou quatre tirages de vos meilleures images, encadrées (ou pas...), les gains peuvent être non négligeables.

Les formats les plus prisés sont toujours les 20x30 cm ou 30x45. Vous pouvez toujours accrocher quelques grands formats, ils sont plus atttractifs mais...plus difficiles à vendre.

Enfin, n'oubliez pas que ce sont des REVENUS et que le fisc attend de vous que vous les considériez comme tels. C'est à dire que vous les déclariez sur votre feuille d'impôts...

Enfin, si vous avez l'âme d'un entrepreneur, il vous reste toujours la solution de la micro entreprise (ou du statut auto-entrepreneur) ou encore de la collaboration avec une banque d'images sérieuse...comme sudphotos.fr...wink




Retour »